Vieux marché sur la place du Jeu de Balle : les puces de Bruxelles

Place du Jeu de Balle Bruxelles
Marché aux puces sur la place du Jeu de Balle ©Florence L

La Place du Jeu de Balle est un lieu emblématique de Bruxelles. Située dans le quartier populaire des Marolles, c’est ici qu’on célèbre la fête nationale de la Belgique, chaque 21 juillet.

Après de longues semaines de fermeture à cause de l’épidémie, le Pavé des Marolles annonce la réouverture du marché à partir du 21 juin. Le marché sera donc ouvert les mardis,  jeudis, samedis et dimanches, avec à chaque fois un maximum de 50 stands.

Bonne nouvelle : à partir du 1er juillet, les marchés n’auront plus de restriction de nombre de stands.

L’histoire de la Place du Jeu de Balle

En 1830, des usines furent construites dans ce qui n’était à l’époque qu’un champ. Dans ces usines Renard, on fabriqua les premières locomotives belges, mais les ventes ne décollant pas, elles fermèrent quelques années plus tard. Les hangars connurent ensuite plusieurs affectations, puis furent rasés. Le peintre Antoine Wiertz y réalisa même quelques-uns de ses tableaux.

Place du jeu de balle Les Marolles
Eglise des Capucins et Bains de Bruxelles ©Florence L.

La place fut divisée en deux parties en 1859. La première fut utilisée pour construire la nouvelle caserne des Pompiers de Bruxelles, et la deuxième comme place où les habitants du quartier venaient jouer à la balle pelote. C’est d’ailleurs de là que vient le nom de place du Jeu de Balle. Entre 1854 et 1862, on y construisit également une église, qui faisait partie du couvent des Capucins.

A l’angle de la place et de la rue du Chevreuil, vous pourrez aussi voir les Bains de Bruxelles, datant de 1949. Œuvre de l’architecte Maurice Van Nieuwenhuyse, le bâtiment de 5 étages abrite une piscine à l’architecture Art Déco.

Le marché aux puces

A cette époque, le vieux marché se situait place Anneessens, mais les travaux de voûtement de la Senne et la réhabilitation du quartier allaient en chasser les vendeurs.

En 1873, les commerçants s’installèrent donc sur la place du Jeu de Balle. Au départ, le quartier n’était pas aussi animé que celui d’Anneessens. Mais petit à petit, les clients affluèrent de toute la ville. Ouvert 7 jours sur 7, de 6h à 14h, le marché accueille aujourd’hui des dizaines de stands. Vous pourrez y dénicher les objets les plus improbables.

Quant à la caserne des Pompiers de Bruxelles, on la transféra en 1982 avenue de l’Héliport. Aujourd’hui, ses bâtiments abritent des galeries d’art, des commerces et un café-restaurant.

Les anecdotes de la place du Jeu de Balle

Tintin place du jeu de Balle Bruxelles
Extrait du film \”le secret de la licorne\”

Hergé était bruxellois, et c’est tout naturellement qu’il s’est inspiré de sa ville natale pour recréer les paysages des vignettes de Tintin. Dans “Le secret de la Licorne”, on voit le journaliste acheter une maquette du bateau sur un marché aux puces. La scène se déroule, bien entendu, sur la place du Jeu de Balle, endroit qu’il affectionnait particulièrement.

La place cache aussi dans son sous-sol un abri anti-aérien. Construit en 1942, il servait à abriter les habitants des Marolles lors des bombardements. D’une surface de presque 200m2, il devait être détruit lors du projet de réaménagement de la place, qui comprenait un parking souterrain. Mais grâce à la mobilisation des Marollais, le bunker a pu être classé en juillet 2018. Ses deux entrées sont aujourd’hui solidement scellées, mais si vous êtes observateur, vous en découvrirez peut-être une juste devant l’église.

Florence L.

Laisser un commentaire