Knokke-le-Zoute : la station chic de Belgique

Knokke le Zoute plage de Belgique
Plage de Knokke le Zoute en été © Florence L.

Saint-Tropez de la mer du Nord, station la plus sélect de la côte, etc., Knokke-le-Zoute est souvent comparée aux grandes stations balnéaires d’Europe. Et elle compte bien sûr parmi les plages les plus connues de Belgique. A 1h30 de Bruxelles, retrouvez ses grandes étendues de sable et son ambiance unique.

A partir du dimanche 9 août, des restrictions seront mises en place pour limiter le nombre de touristes dans la station. Plus de renseignements ici.

L’histoire de Knokke-le-Zoute

Au XVIIIe, Knokke et le Zoute étaient deux petites bourgades de la côte belge. En 1784, le Zoute s’agrandit grâce à l’initiative de Philippe-François Lippens, qui fait construire une digue et des polders pour ainsi gagner de la surface sur la mer.

Depuis, l’histoire de la station balnéaire est restée étroitement liée à celle de la famille Lippens. En effet, cette dernière créa en 1908 la Compagnie du Zoute, afin de maitriser l’évolution urbanistique de la ville et protéger son environnement. L’enjeu était important, car Knokke-le-Zoute devint à cette époque une des stations balnéaires les plus en vues d’Europe, avec une riche clientèle anglo-saxonne et francophone.

Grands hôtels, casino, club de golf ou de tennis furent ainsi construits pour accueillir tous ces touristes. Les personnalités venues de toute l’Europe ou les membres de la famille royale y séjournaient d’ailleurs régulièrement.

Knokke-le-Zoute cabanons de plage
Cabanons de plage bien alignés à Knokke-le-Zoute © Florence L.

Aujourd’hui, la ville conserve son architecture typique, composées de villas cossues de style anglo-normand, de cabanons de plage d’un blanc immaculé et d’une nature plutôt bien préservée.

L’ambiance de Knokke-le-Zoute

Quand vous arrivez sur la plage de Knokke-le-Zoute (ou Knock-Heist en néerlandais), vous comprenez immédiatement que cette station est différentes des autres. Ici, pas d’à peu près dans le paysage. Les cabanons de plage sont tous bien alignés, et même les douches de la plage semblent tout droit sorties d’une revue de décoration.

En ville et sur la promenade, vous ne manquerez pas non plus de remarquer le ballet des voitures de luxe. Car ici, on vient aussi pour se montrer. A tel point que l’emblématique place Albert a été rebaptisée « Place m’as-tu vu ».

Knokke le Zoute Waikiki
Plage et clubs de Knokke-le-Zoute © Florence L.

Sur la plage, vous pourrez profiter des grandes étendues de sable et vous baigner quand le temps le permet. Mais l’ambiance est ailleurs, dans les bars branchés et lounges qui donnent sur la promenade. Avec toujours ce même souci d’uniformité, les nombreux clubs s’affichent en blanc, avec des plantes exotiques, hamacs, et transats. Dans certains, vous pourrez même jouer à la pétanque et retrouvez l’ambiance de la côte d’Azur.

Son patrimoine artistique

Knokke le Zoute plage
Vue sur la ville depuis la plage © Florence L.

En bord de mer, vous découvrirez également de nombreuses galeries d’art, certaines figurant parmi les plus prestigieuses d’Europe. Car Knokke-le-Zoute est aussi intimement liée au monde artistique. Picasso, Dali, Chagall, Magritte, Delvaux, ou Keith Haring entre autres ont fréquenté les lieux.

Dans la ville, vous pourrez d’ailleurs admirer des sculptures de grands artistes. Mais l’œuvre la plus étonnante est la Maison Dragon de Knokke, réalisée par Niki de Saint Phalle en 1973. Elle n’est malheureusement pas ouverte aux visiteurs.

En effet, Knokke-le-Zoute a toujours attiré les artistes, belges et internationaux. Même Jacques Brel lui consacra une chanson en 1967, le Knokke-le-Zoute tango.

Vous l’aurez compris, cette station balnéaire de la côte belge ne vous laissera pas indifférent. Et même si vous n’êtes pas attiré pars son ambiance sélect, vous apprécierez certainement ses grandes plages et son air iodé.

Florence L.

Laisser un commentaire